Point café Pennautier: enfin du beau temps!

La vie continue pour le club malgré l'absence de notre ami Jean-Luc auquel on peut dédier ce dernier point café de la saison. Le soleil était là pour oublier un temps la tristesse et le mauvais sort qui a frappé aveuglément et si injustement. Matthieu, Marjorie, Jean-Luc... vous étiez dans nos coeurs aujourd'hui.

Aux dix du départ (Quentin, Kévin, Mikael, Camille, François, Bernard, Patrick H, Alain P, Patrick B et moi), se sont joints très rapidement René et le team pezénois (ou pezennais?) formé par Thierry, Alain A, Nicolas, Christophe et Denis. Seize "Malepère" sont donc arrivés pour le dernier point café de la saison. Les tables étaient bien fournies et l'accueil chaleureux. Arrivés dans les premiers, nous n'avons pas trop attendu pour repartir. Le soleil en était la cause et nous avions tous quelques fourmis dans les jambes. 

Au départ de Pennautier
Au départ de Pennautier
Au départ de Pennautier

Au départ de Pennautier

Le groupe s'élança via Villemoustaussou où un premier arrêt fut rapidement nécessaire pour recaler la roue arrière du vélo de Quentin. Puis direction Villegailhenc, Conques, Salsigne avec sa belle côte. Quentin frémissait d'impatiente. Il s'élança, fougueux... Oui mais les "vieux" sont là et veillent au grain, ils laissent passer l'orage pour mieux porter l'estocade finale. Bon, c'était possible aujourd'hui car Quentin reprenait. Je ne garantis pas qu'on puisse s'accrocher et finir devant chaque fois. Les choses changeront, c'est sûr! Kévin, vaillant, souffrait un peu du dos. Patrick H (oeil de lynx) a vu ce qui clochait, il n'eut pas de mal à convaincre notre plus jeune de la nécessité d'un petit réglage. Il sortit sa clé et baissa la selle pour que Kévin n'appuie plus sur les pédales qu'avec le bout de la chaussure. Même si on n'atteignait pas la fluidité d'un Régis ou René dans l'enroulement, avec une cheville bien mobile, Kévin posait déjà son pied plus à plat pour éviter un travail de la seule cuisse. Les mollets doivent servir à quelque chose!

La côte de Salsigne
La côte de Salsigne
La côte de Salsigne
La côte de Salsigne

La côte de Salsigne

Une fois rassemblés nous décidâmes de former deux groupes. Ceux moins en forme ou plus pressés de rentrer, pouvaient couper par Cuxac, Brousses, Ventenac et Pezens; les autres respecteraient le parcours prévu initialement. Je décidais de rester avec le groupe optant pour la deuxième solution avec Alain A, Christophe, Nicolas, Thierry, Mikael, Camille et René, tandis que François roulait avec l'autre partie du groupe. Au moment où j'écris ces lignes je n'ai pas de nouvelles de leur retour, je suppose que ça s'est bien passé. Quant à nous les chevaux furent lachés dès Saint Denis. Saissac et Montolieu furent "avalés". La jolie partie de manivelles dura jusqu'à Moussoulens. Ca faisait plaisir de se tester un peu, de mettre un peu de défi en jeu. Puis à partir de Pezens, un retour au calme s'imposa, récupération oblige.

Voilà, nous allons rentrer dans une période où la montée en puissance va se faire progressivement. Jean-Luc reviendra vite avec nous sous l'oeil de son ange Matthieu. La saison doit être belle, autant que nous le pourrons.

Vive la jeunesse!
Vive la jeunesse!
Vive la jeunesse!

Vive la jeunesse!

Retour à l'accueil