fin du Roc du Bougre

fin du Roc du Bougre

Rendez-vous à 6h50 ce matin. C'est tôt mais on doit être à Carcassonne au départ de la randonnée du CTC à 7h30. Mikael, Michel D, Pascal et Kévin sont déjà là. Je suis le dernier. Mais nous attendons jusqu'à 7h au cas où... puis nous partons, vent derrière. 

 

Au départ

Au départ

A Lavalette nous retrouvons notre Alain P, l'unique et irremplaçable, d'ailleurs pas remplacé depuis plus d'un mois pour cause de bobologierécidivante. C'est que c'est fragile cette mécanique! Il a tellement perdu l'habitude de rouler qu'il en a même oublié sa gourde et son compteur! Peut-être veut-il s'alléger pour placer une attaque vrombrissante dont il est le seul à détenir le secret. Son coach lui a parlé à l'oreillette? Non, il n'a pas d'oreillette non plus! Bon, on va en déduire qu'il est encore dans le pâté à cause de sa sortie "professionnelle" d'hier soir (restau, boîte de nuit,... le Carlton quoi!)

 

des fois qu'on ne me croirait pas!

des fois qu'on ne me croirait pas!

Bref nous voici à Carcassonne. Jean-Luc, Régis et René sont là et nous attendent aux inscriptions. L'organisation est au point mais il nous semble que les cyclos ne se sont pas déplacés en masse. Dommage! la météo est correcte, un peu fraîche pour la saison, mais la pluie nous a oubliés, ce qui n'est pas si mal. Nicolas arrive, un peu à la bourre comme on dit, mais ça y est le petit groupe de dix part enfin en ayant choisi le circuit intermédiare (84 km). On rajoutera après...Direction Lastours puis le ravitaillement à Mas Cabardès.

départ de la patte d'oie

départ de la patte d'oie

Sortie du dimanche 14 juin
Sortie du dimanche 14 juin
Sortie du dimanche 14 juin
Sortie du dimanche 14 juin
Sortie du dimanche 14 juin
Sortie du dimanche 14 juin
Sortie du dimanche 14 juin
Sortie du dimanche 14 juin
Sortie du dimanche 14 juin

Quelques substances licites prises, quelques discussions et photos plus tard, nous repartons donc vers "le Bougre", ce fameux roc ayant caché un cathare affublé de ce nom, parce qu'il n'a pas dû être facile à dénicher. La route est encore humide de la pluie orageuse de la nuit. L'eau coule à flots bruns et mousse dans le ruisseau que nous longeons (l'Orbiel prenant sa source dans la limite du Tarn et de l'Aude). Nous retrouvons Kévin et Jean-Luc partis un peu avant, et le groupe reconstitué va tout de même perdre 3 de ses membres éminents, aux Martys, Alain P cité plus haut, Régis qui m'a donné envie de faire "la Passejaïre" (Ariégeoise courte, ce sera suffisant au vu de mon foncier!), et Mikael qui doit être rentré tôt. Merci à eux!

 

On notera Jean-Luc avec la tenue du club! oui ça arrive.
On notera Jean-Luc avec la tenue du club! oui ça arrive.
On notera Jean-Luc avec la tenue du club! oui ça arrive.
On notera Jean-Luc avec la tenue du club! oui ça arrive.
On notera Jean-Luc avec la tenue du club! oui ça arrive.

On notera Jean-Luc avec la tenue du club! oui ça arrive.

On ne s'attardera pas aux abords de "La Prade", l'hiver revient ici, et la forêt bel abri estival n'a retenu ce matin que le froid. Nous retrouvons les degrés perdus vers Aragon. Nous décidons alors d'arriver à Pennautier mais de virer vers Ventenac puis Pezens où nous commençons à "perdre" nos gras gars ;)  D'abord Nicolas, à Pezens. Il nous vient alors à l'idée de prendre des nouvelles de Stéphane à Villeséquelande. Gagné! Hélène nous ouvre la porte, il est en tenue vélo! Il allait s'oxygéner en VTT. Erreur, c'est le route qu'il prendra, un peu obligé (mais content quand même je crois) de venir avec nous pour la fin du parcours. Des lustres qu'on ne l'avait pas vu, un Alain puissance 4 ou 5. Je crois que c'est le deuxième fois qu'il roule avec nous depuis janvier!   

ça change des corrections des BTS!
ça change des corrections des BTS!
ça change des corrections des BTS!

ça change des corrections des BTS!

​Evidemment, c'est lui qui va se frotter à notrejeune Kévin à l'arrivée d'Arzens. Bon cette fois Kévin est parti un peu gros... Stéphane est rassuré, merci Kévin! René nous avait quitté un peu plus tôt, maintenant c'est au tour de Jean-Luc de rentrer vers Carcassonne. Il ne reste plus que Stéphane, Michel et moi... donc Malepère oblige, et puis enfin maison.Kévin aura fait 106 km (pas 15 ans encore, oui, oui). Pour moi, ce sera 115 et Michel ce sera 130 bornes... s'il n'en rajoute pas un peu cet aprem.

C'était donc une belle sortie! merci les gars.

Retour à l'accueil