frais-yeur

frais-yeur

Pas de superstition, on était le 13, mais pas vendredi. Pourtant...

Un bon début, 14 au rendez-vous vers le point café des amis chauriens, vent absent, mais brouillard bien présent lui, accentuant la sensation de froid. Jean-Luc était bien couvert avec ses trois paires de gants et tout le reste, les autres pas mal non plus, car Michel n'était pas là, le seul qui aurait pu rouler avec une seule épaisseur. Nous étions ravis de retrouver un ancien du club en la personne d'Alain qui en fut même un des membres fondateurs. Extraordinaire meneur de train, tout temps, un métronome même en vent contraire! Il "suffisait" de pouvoir rester dans sa roue, et ça croyez moi ce n'était pas du gâteau. J'ai souvenir de quelques casquettes forgeant le caractère!

Stéphane et Daniel nous rejoindront sur le chemin
Stéphane et Daniel nous rejoindront sur le chemin

Stéphane et Daniel nous rejoindront sur le chemin

Le départ est donné, l'équipe roule vers Castel. Le rythme n'est pas très élevé mais régulier. Pas de difficulté, sauf le froid assez saisissant, oscillant entre zéro et quatre degrés, plus près de zéro la plupart du temps avec même un passage à moins deux. On est en bord de canal ou pas très loin. Le brouillard a du mal à se lever et les lunettes se chargent de buée, ce qui rend l'atmosphère encore plus londonnienne (mais Mikael n'est pas là pour apprécier cette fois).

Nous nous disons qu'il faut absolument s'équiper de petites lumières. Heureusement certains en ont et nous les plaçons en avant et arrière du petit peloton. Bram, Pexiora puis Castel, comme prévu. L'arrêt point café nous attend. Les tables sont servies, fournies, on pense se régaler.

dans la fraîcheur matinale
dans la fraîcheur matinale
dans la fraîcheur matinale
dans la fraîcheur matinale
dans la fraîcheur matinale

dans la fraîcheur matinale

On commençait à peine à se ravitailler, le café chaud nous attendait...quand Pascal fut pris de malaise. Vite aidé par nos gars et les organisateurs chauriens, mis au chaud (si on peut dire), les secours ne mirent pas longtemps à être sur place. Pascal est amené à l'hôpital de Castel après un rapide examen sur site, dans le camion. Jean Hernandez et son équipe se rendent disponibles pour trouver les solutions nécessaires pour garder le vélo. On doit repartir et nous prendrons des nouvelles sitôt arrivés. Ce qui fut fait, le diagnostic n'était heureusement pas grave, Pascal a eu trop froid et cela lui a procuré ce malaise par hypothermie. Il sortira le soir même de l'hôpital et ce ne sera qu'un mauvais souvenir. 

Au point café et le canal...sans eau.
Au point café et le canal...sans eau.
Au point café et le canal...sans eau.
Au point café et le canal...sans eau.

Au point café et le canal...sans eau.

Merci à l'équipe de Castel pour toute l'aide apportée. Nous avons pu reprendre la route, inquiets certes mais confiants car on savait la forme de notre italiano! Le soleil était là maintenant et au bout de quelques kilomètres nous commencions même à avoir un peu chaud.

Le reste de la sortie fut sans encombre finissant par une dernière ascension de la Malepère. 75 kilomètres et 22.5 de moyenne avec le plus faible dénivelé de la saison très certainement (671 m), petite sortie mais un peu mouvementée quand même. 

Bon anniversaire (de vélo) à Kévin qui a su intégrer notre groupe et progresser de fort belle façon.

A dimanche prochain, 8h30 cette fois.

Retour par le Villasavary, Montréal et Malepère.
Retour par le Villasavary, Montréal et Malepère.
Retour par le Villasavary, Montréal et Malepère.
Retour par le Villasavary, Montréal et Malepère.
Retour par le Villasavary, Montréal et Malepère.
Retour par le Villasavary, Montréal et Malepère.
Retour par le Villasavary, Montréal et Malepère.
Retour par le Villasavary, Montréal et Malepère.
Retour par le Villasavary, Montréal et Malepère.
Retour par le Villasavary, Montréal et Malepère.
Retour par le Villasavary, Montréal et Malepère.
Retour par le Villasavary, Montréal et Malepère.
Retour par le Villasavary, Montréal et Malepère.
Retour par le Villasavary, Montréal et Malepère.
Retour par le Villasavary, Montréal et Malepère.
Retour par le Villasavary, Montréal et Malepère.
Retour par le Villasavary, Montréal et Malepère.
Retour par le Villasavary, Montréal et Malepère.
Retour par le Villasavary, Montréal et Malepère.
Retour par le Villasavary, Montréal et Malepère.

Retour par le Villasavary, Montréal et Malepère.

Retour à l'accueil