au départ
au départ

au départ

Au vu de la météo de la veille, ce n'était pas gagné pour une sortie ce matin. Et pourtant, ciel dégagé ou presque, très peu de vent, et 8°...il y a pire! Quelques uns ont craint les ondées et ne sont pas venus ou roulé en proximité au cas où, mais ce sont tout de même 15 gars qui feront le chemin via le premier point café de la saison à Castelnau d'Aude, fief e notre président du CODEP. Il y avait donc Alain A, Alain E, Alain P, Jean-Louis, Jean-Luc, René (qui revenait à notre rencontre  à Maquens), Mikael, Denis, François, Pascal, Bernard, Noël, Michel (du CVC), Yves, et moi. Belle équipe!

Le départ fut très calme, rythme pépère jusqu'à Carcassonne. Cela s'accéléra dans la portion de 4 voies, comme d'habitude à la sortie de la ville et jusqu'à Trèbes. Cette fois le tempo fut donné par le CTC et le CVC qui allaient au même endroit. Il n'y avait plus qu'à se mettre dans les roues. Pour Jean-Luc et son pignon fixe le challenge était plus compliqué, car au delà de 30 km/h ce n'est plus une fréquence de 95 ou 100 qu'il pratique régulièrement, mais plutôt 140 qu'il aurait fallu! Il aime bien la moulinette mais quand même, surtout pendant 4 kilomètres! Bref, le regroupement à Trèbes fut nécessaire pour permettre à tous de rentrer, ce qui nous donna l'occasion de saluer les gars de Sainte Eulalie.

A Carcassonne et Trèbes
A Carcassonne et Trèbes

A Carcassonne et Trèbes

Bien que le vent fut dans le dos, le tempo redevint raisonnable. Cela nous permis d'apprécier les couleurs automnales dans les vignes, discuter et faire quelques photos, tandis que les groupes de cyclos carcassonnais s'éloignaient plus rapidement. A l'approche de Castelnau nous avons croisé plusieurs clubs qui en venaient, et notamment les amis de Luc. Salut à Marc et son équipe au passage (bon groupe également d'une bonne douzaine de vélos)! 

Premier point café: Castelnau d'Aude, 6/11/2016
Premier point café: Castelnau d'Aude, 6/11/2016
Premier point café: Castelnau d'Aude, 6/11/2016
Premier point café: Castelnau d'Aude, 6/11/2016
Premier point café: Castelnau d'Aude, 6/11/2016
Premier point café: Castelnau d'Aude, 6/11/2016
Premier point café: Castelnau d'Aude, 6/11/2016
Premier point café: Castelnau d'Aude, 6/11/2016

Bonne météo et proche de grands clubs (Lézignan, Narbonne, Carcassonne...), ce point café draine beaucoup de monde. Certainement plus de 200 cyclistes s'y sont rendus. On craignait pour le ravitaillement, mais il y avait encore de quoi reprendre quelques calories à notre arrivée. Beaucoup de copains étaient déjà là et arrivaient encore, comme les célèbres Anne (notre secrétaire départementale) et Auguste (son inséparable), René Frémy, André Hérédia, et tant d'autres. Mais il fallait repartir, petite photo, certains s'attardent... 

A Castelnau d'Aude
A Castelnau d'Aude
A Castelnau d'Aude
A Castelnau d'Aude
A Castelnau d'Aude
A Castelnau d'Aude
A Castelnau d'Aude
A Castelnau d'Aude
A Castelnau d'Aude
A Castelnau d'Aude
A Castelnau d'Aude
A Castelnau d'Aude
A Castelnau d'Aude

A Castelnau d'Aude

Noël nous retrouva, bien que s'étant attardé un peu pour discuter, mais Denis, avec nous sur le départ lors de la photo, disparut du peloton. On n'a pas compris comment ça s'est passé puisqu'il était avec nous prêt à rouler. Il est vrai que le groupe s'est un peu effiloché, au début, chacun croyant qu'il était "avec les autres". Raté! il m'a écrit qu'il ne nous avait pas vu partir, discutant, avec un gars de Lavalette, du vélo identique au sien. Rassurons-nous il est bien arrivé à Pezens à midi, bon rythme qui plus est, car il affichait 25 km/h pour la centaine de kilomètres de sa sortie! Nous, à midi sonnant, nous arrivions à Lavalette, et avons croisé l'ami Michel D avec sa famille avec qui nous avons échangé quelques mots (durs à trouver tant on sait la peine immense) au sujet de la sépulture de son frère Bernard... Allez Michel, reviens vite avec nous, tu nous manques. 

Le retour
Le retour
Le retour
Le retour
Le retour
Le retour
Le retour
Le retour
Le retour
Le retour
Le retour
Le retour
Le retour
Le retour
Le retour
Le retour
Le retour
Le retour
Le retour
Le retour
Le retour
Le retour
Le retour
Le retour

Le retour

Ce retour fut marqué également par la rupture d'un rayon, roue arrière, du vélo de Pascal. Ce qui entraîna un petit arrêt pour desserrer le frein, la roue voilée donnant une variation de discret boogie-woogie  ou de hula hoop à notre cycliste.

Mais il fallait bien un troisième événement! Ce fut donc Bernard qui remplit cette mission en s'offrant le luxe d'une super crevaison avec son super boyau super increvable et donc super cher devant la prison de Carcassonne. Oui, il aime les symboles notre Bernard, fallait y penser de crever devant une maison d'arrêt. Il prépara si bien son coup qu'il ne put repartir. Point d'évasion possible en raison d'une valve irascible à la vue d'un prolongateur qu'on voulait lui ajouter! Ici les peines sont grandes, inutile de les prolonger s'est-elle dit! Heureusement la technique moderne nous permet au moins de téléphoner. Nous dûmes dire adieu à Bernard que fiston allait venir chercher. Merci!

En tout cas les abords de Marseillette sont magnifiques et nous eûmes grand plaisir à rouler dans des décors de cartes postales. 

Rien à faire, on ne peut repartir devant une maison d'arrêt!
Rien à faire, on ne peut repartir devant une maison d'arrêt!
Rien à faire, on ne peut repartir devant une maison d'arrêt!
Rien à faire, on ne peut repartir devant une maison d'arrêt!
Rien à faire, on ne peut repartir devant une maison d'arrêt!
Rien à faire, on ne peut repartir devant une maison d'arrêt!

Rien à faire, on ne peut repartir devant une maison d'arrêt!

Retour à l'accueil