Cascade la plus haute de...l'Aude assurément, et la plus belle certainement.

Cascade la plus haute de...l'Aude assurément, et la plus belle certainement.

Aujourd'hui notre périple d'un peu plus de 100 kilomètres nous a conduit à Cubserviès petit village de quelques âmes, accroché à la montagne, dont sa cascade est affublée certainement à tort de la réputation d'une des plus hautes cascades d'Europe. Haute de 50 à 90 mètres suivant les publications, il ne suffit pas de très longues recherches pour voir qu'elle n'est en rien la plus haute puisque celle de Gavarnie, certes provenant de formations glacières, mesure 423 mètres. Mais je confirme, dans son écrin de schistes, ce haut lieu du Cabardès  est magnifique!

Mais revenons au départ, 10 cyclos sont prêts dès 7h30: Alain E, Jean-Louis, Jean-Luc, Michel Cantalou, Kévin, Denis, François M, Patrick H, René et moi. Cette équipe sera complétée en chemin par Noël et François T. Pas trop de fainéants dans ce groupe...

Au départ

Au départ

Il fait très beau et on sent que la chaleur sera au rendez-vous. Le groupe prend la direction de Caux, puis Ventenac, Villegailhenc, Conques, Lastours, bon train. Il fait encore une température agréable. Un arrêt est programmé avant l'ascension un peu redoutée à partir de Roquefère.

Du départ à la pause avant Roquefère
Du départ à la pause avant Roquefère
Du départ à la pause avant Roquefère
Du départ à la pause avant Roquefère
Du départ à la pause avant Roquefère
Du départ à la pause avant Roquefère
Du départ à la pause avant Roquefère
Du départ à la pause avant Roquefère
Du départ à la pause avant Roquefère
Du départ à la pause avant Roquefère

Du départ à la pause avant Roquefère

Noël et François T ont pris une autre direction, un peu moins en forme pour l'instant. Kévin, lui, ne connait pas ce petit "col". La partie la plus difficile s'étire pendant 5 kilomètres environ, entre 8 et 11%. Puis passé Cubserviès, il reste deux kilomètres assez vallonnés, avec un mur d'une centaine de mètres à 20%. On prévient Kévin, tout à gauche, dur mais ça passe. On a fait une pause au village pour attendre tout le monde. Jean-Luc, comme à son habitude a fait un aller retour pour encourager les retardataires... dont certains qui n'étaient plus avec nous, mais il n'avait pas eu tous les messages! Nous passons devant la petite chapelle du XIIième siècle je crois, puis on rejoint la route des crêtes (casse pattes) et on longera le parc éolien... assez impressionnant. Direction le barrage de Laprade.

Le Haut Cabardès et les cyclos Malepère.
Le Haut Cabardès et les cyclos Malepère.
Le Haut Cabardès et les cyclos Malepère.
Le Haut Cabardès et les cyclos Malepère.
Le Haut Cabardès et les cyclos Malepère.
Le Haut Cabardès et les cyclos Malepère.
Le Haut Cabardès et les cyclos Malepère.
Le Haut Cabardès et les cyclos Malepère.
Le Haut Cabardès et les cyclos Malepère.
Le Haut Cabardès et les cyclos Malepère.
Le Haut Cabardès et les cyclos Malepère.
Le Haut Cabardès et les cyclos Malepère.
Le Haut Cabardès et les cyclos Malepère.
Le Haut Cabardès et les cyclos Malepère.
Le Haut Cabardès et les cyclos Malepère.
Le Haut Cabardès et les cyclos Malepère.
Le Haut Cabardès et les cyclos Malepère.
Le Haut Cabardès et les cyclos Malepère.
Le Haut Cabardès et les cyclos Malepère.
Le Haut Cabardès et les cyclos Malepère.
Le Haut Cabardès et les cyclos Malepère.
Le Haut Cabardès et les cyclos Malepère.
Le Haut Cabardès et les cyclos Malepère.
Le Haut Cabardès et les cyclos Malepère.
Le Haut Cabardès et les cyclos Malepère.
Le Haut Cabardès et les cyclos Malepère.
Le Haut Cabardès et les cyclos Malepère.
Le Haut Cabardès et les cyclos Malepère.
Le Haut Cabardès et les cyclos Malepère.
Le Haut Cabardès et les cyclos Malepère.
Le Haut Cabardès et les cyclos Malepère.
Le Haut Cabardès et les cyclos Malepère.
Le Haut Cabardès et les cyclos Malepère.
Le Haut Cabardès et les cyclos Malepère.
Le Haut Cabardès et les cyclos Malepère.

Le Haut Cabardès et les cyclos Malepère.

On a eu beau bénéficier de l'ombre lors de notre montée, il fait chaud et il faut remplir à nouveau les bidons. La fontaine de Laprade n'est pas en service. on va aller à Cals. L'eau dite "non potable" fera l'affaire puis il ne nous reste que 30 kilomètres de descente ou quasi plat. On passe à Lacombe. La forêt, la descente et l'altitude nous permettent de récupérer. Alain E nous quitte, il va faire au plus vite pour son retour, repas de famille en vue. Le reste de la troupe ne perdra pas trop de temps non plus. Passé St Denis et Brousse, ça roule. Quelques photos seront prises mais beaucoup moins car j'ai besoin des deux mains sur le guidon.

A midi nous sommes à Pezens. Puis à midi 25, je suis arrivé. Bonne fête aux papas! Merci Jean-Luc pour ce circuit fort sympathique. Un peu plus de 100 kilomètres et 1350 m de D+ environ. Certains ont fait plus hier, n'est-pas Michel! Belle répétition.

Dernière partie du circuit
Dernière partie du circuit
Dernière partie du circuit
Dernière partie du circuit
Dernière partie du circuit
Dernière partie du circuit
Dernière partie du circuit
Dernière partie du circuit
Dernière partie du circuit
Dernière partie du circuit
Dernière partie du circuit
Dernière partie du circuit
Dernière partie du circuit
Dernière partie du circuit
Dernière partie du circuit

Dernière partie du circuit

MESSAGE DE JEAN-MARC:

Un bungalow est réservé à St Lary, des places sont disponibles, s'il y a des gars que cela intéresse, du vendredi 30 juin au soir au dimanche 2 juillet, on peut le contacter... Merci.

Retour à l'accueil