Les oreilles d'Aman et Bankal Bal sur scène

Les oreilles d'Aman et Bankal Bal sur scène

La presse avait annoncé (article de La dépêche du samedi 17 mars):

 

Cette dernière soirée fut un bouquet final somptueux. Léa Platini, clarinettiste virtuose, nous a offert un véritable voyage "En allant à Uskudar", dans une formation de sextet magique. Les sonorités de l'Asie, de l'Europe de l'est, des Balkans ont inondé un foyer plein à craquer. Le public conquis a contribué à l'échange généreux, a apprécié les dialogues, improvisations à la manière des jazzmen. Les créations et adaptations d'un répertoire riche et savant ont fleuri notre printemps. Mathilde Dupuch, de retour à son "pays" d'origine, nous a montré l'étendue de son talent. Lionel Romieu a jonglé entre trompette et oud avec une grande maîtrise, faisant penser aux cuivres de l'orchestre de Goran Brégovic dans son jeu de trompette. C'est depuis longtemps un artiste reconnu, auteur compositeur, multi instrumentiste il sait apporter ses couleurs musicales dans tous les projets auxquels il collabore. Il est connu dans le groupe Aksak et a participé à de nombreux projets et possède une discographie importante. Jacotte Recolin est une véritable pépite du violon. Ses réponses très contemporaines et tsiganes à la fois lui confèrent une signature originale. Thomas Bourgeois, nous a séduit par ses percussions aux daf, derbuka et zarb. son doigté subtil, précis et endiablé a porté haut les couleurs du rythme oriental. Quant à Arthur Rendu, il a su souligner, donner le trait des basses nécessaires à chaque morceau. Ces oreilles là valent d'être entendues et applaudies comme elles l'ont été chez nous. 

N'hésitez pas à vous rendre sur le site de Léa et de cliquer sur le petit logo f sur fond bleu bien connu pour dire que vous aimez, c'est important pour ce jeune groupe bourré de talent : 

http://www.klezmer13.com

Puis après l'entracte où nous avons poussé les tables, il y eut Alain Bardou avec son ensemble Bankal Bal. Nous l'avions vu l'an dernier avec son ami KAKI. Cette fois c'est sous l'angle du bal qu'il nous a conquis. Valse, mazurkas, scottish, bourrées, tangos, danses de l'ours ou cercle circassien... ont fait bouger nos pieds. Le foyer a vibré des énergies collectives qui ont ensuite amené les deux groupes à jouer ensemble, pour notre plus grand plaisir.

soirée 17 mars 2018
soirée 17 mars 2018
soirée 17 mars 2018
soirée 17 mars 2018
soirée 17 mars 2018
soirée 17 mars 2018
soirée 17 mars 2018
soirée 17 mars 2018

soirée 17 mars 2018

Retour à l'accueil